Musicalement Votre

Musicalement Votre

Les chansons de Patrick Moltaldo


Et souffle le vent

Auteur compositeur : Patrick Moltado
Chant : Patricia D
Mixage : Bernard Palais

Et le vent ce matin
S'est invité chez moi
Il m'a dit ce n'est rien
Fais comme si j'étais pas là,
Continues ton chemin
Surtout ne te retourne pas
Je n'serais jamais loin
Si t'as besoin.

Et le vent ce matin
Est venu me sourire
Je l'ai pris dans mes mains
Mais il a voulu fuir,
Il reviendra demain
A nouveau m'étourdir
Avec son doux refrain
Il viendra m'assourdir.

Toi, mon ami le vent
Toi,Tu caresses mon visage
Ta mélodie, ton chant
Glissent sur ma plage.
Et le vent ce matin
A voulu s'amuser
Et moi l'air de rien
Moi Je l'ai ignoré,
Mais il est très malin
Il reviendra, c'est vrai
Et ce dans un écrin
Je le planquerais.

Toi, mon ami le vent
Toi, Tu caresses mon visage
Ta mélodie, ton chant
Glissent sur ma plage

Et le vent ce matin
A voulu s'amuser
Et moi l'air de rien
Moi Je l'ai ignoré,
Mais il est très malin
Il reviendra, c'est vrai
Et ce dans un écrin
Je le planquerais.

Et ce dans un écrin
Je le planquerais.


18/04/2020
25 Poster un commentaire

La route des vacances

Auteur compositeur : Patrick Moltado
Duo : Patricia & Patrick
Clip : Patricia D
Mixage : Bernard Palais

Peux-tu croire à toutes ces vies autour de toi mais « pas trahis » ?,
Peux-tu voir dans leur cœur ce qu’il reste de leur bonheur ? .
Peut-on voir dans tous ces gens la solution pour maintenant ?
Suis-je en retard dans les cris, la camisole ou le circuit ?
Regardes bien dans leur regard même si tous tes « diables » se marrent ;
Ils veulent trouver sur leur chemin le même espoir qui est le tien ...

« Sur la route des vacances où mes yeux regardent la vie ,
Et c’est seulement quand-on avance que tous les souv’nirs s’ oublient ...»

Vois-tu ces âmes qui envahissent ton corps ta tête et tes supplices ? ,
Et tous ces fantômes qui te hantent dans les désirs qui te tourmentent ? ...
J’construis un mur avec le « froid » , je le copie mais …c’est pas moi ! ,
Comment résister à « l’assaut » , à sa présence à ce qu’elle vaut ? ...
C’est une lutte sans merci , faut que tu gagnes chaque jour ;
Pour ne pas perdre ton pari : rimer la vie avec « toujours. »

« Sur la route des vacances , je sors de moi de mon chemin
Et c’est seulement quand-on avance que l’on change son destin … »

Peux-tu croire à tous ces anges autour de toi aussi ravis ?
Peuvent - ils voir ta volonté et ton espoir de liberté ?
Je ne sens pas leur protection , je fends l’avenir à bras le corps ;
Fer de lance ou démolition ? …, détruire mon âme , subir mon sort …
Personne ne dit que c’est facile , faut écouter c’que tu ressens ;
Pas semer de phrases malhabiles et surtout rester très patiente… .

Sur la route des vacances où mes regards croisent la vie ,
Et c’est seulement quand on avance que tou’tes les souffrances s’oublient ...»

Sur la route des vacances , je sors de moi de mon chemin
Et c’est seulement quand-on avance que l’on change son destin … »

Regardes un peu le mois de Mars où le printemps lève la face.
Mets tes photos dans un grand livre et respire cet air qui t’ennivre .
Et n’hésites pas à tout laisser : Tes paroles et c’ que tu promets ;
La nuit, tu sais, sert à « voiler » la vie d’avant et le passé ...

« Sur la route des vacances où mes yeux regardent la vie ,
Et c’est seulement quand on avance que tous les souvenirs s’oublient.
« Sur la route des vacances , je sors de moi, de mon chemin
 et c’est seulement quand-on avance que l’on change son destin … »
« Sur la route des vacances où mes regards croisent la vie ,
Et c’est seul’ment quand on avance que toutes les souffrances s’oublient ...»

Sur la route des vacances …



09/06/2018
26 Poster un commentaire