Musicalement Votre

Musicalement Votre

La route des vacances

Auteur compositeur : Patrick Moltado
Duo : Patricia & Patrick
Clip : Patricia D
Mixage : Bernard Palais

Peux-tu croire à toutes ces vies autour de toi mais « pas trahis » ?,
Peux-tu voir dans leur cœur ce qu’il reste de leur bonheur ? .
Peut-on voir dans tous ces gens la solution pour maintenant ?
Suis-je en retard dans les cris, la camisole ou le circuit ?
Regardes bien dans leur regard même si tous tes « diables » se marrent ;
Ils veulent trouver sur leur chemin le même espoir qui est le tien ...

« Sur la route des vacances où mes yeux regardent la vie ,
Et c’est seulement quand-on avance que tous les souv’nirs s’ oublient ...»

Vois-tu ces âmes qui envahissent ton corps ta tête et tes supplices ? ,
Et tous ces fantômes qui te hantent dans les désirs qui te tourmentent ? ...
J’construis un mur avec le « froid » , je le copie mais …c’est pas moi ! ,
Comment résister à « l’assaut » , à sa présence à ce qu’elle vaut ? ...
C’est une lutte sans merci , faut que tu gagnes chaque jour ;
Pour ne pas perdre ton pari : rimer la vie avec « toujours. »

« Sur la route des vacances , je sors de moi de mon chemin
Et c’est seulement quand-on avance que l’on change son destin … »

Peux-tu croire à tous ces anges autour de toi aussi ravis ?
Peuvent - ils voir ta volonté et ton espoir de liberté ?
Je ne sens pas leur protection , je fends l’avenir à bras le corps ;
Fer de lance ou démolition ? …, détruire mon âme , subir mon sort …
Personne ne dit que c’est facile , faut écouter c’que tu ressens ;
Pas semer de phrases malhabiles et surtout rester très patiente… .

Sur la route des vacances où mes regards croisent la vie ,
Et c’est seulement quand on avance que tou’tes les souffrances s’oublient ...»

Sur la route des vacances , je sors de moi de mon chemin
Et c’est seulement quand-on avance que l’on change son destin … »

Regardes un peu le mois de Mars où le printemps lève la face.
Mets tes photos dans un grand livre et respire cet air qui t’ennivre .
Et n’hésites pas à tout laisser : Tes paroles et c’ que tu promets ;
La nuit, tu sais, sert à « voiler » la vie d’avant et le passé ...

« Sur la route des vacances où mes yeux regardent la vie ,
Et c’est seulement quand on avance que tous les souvenirs s’oublient.
« Sur la route des vacances , je sors de moi, de mon chemin
 et c’est seulement quand-on avance que l’on change son destin … »
« Sur la route des vacances où mes regards croisent la vie ,
Et c’est seul’ment quand on avance que toutes les souffrances s’oublient ...»

Sur la route des vacances …




09/06/2018
26 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres